La boutique en ligne des bijoux en argent

de | 30/12/2011

Les bijoux en argent sont connus pour leur grande diversité. De d’une petite chainette discrète où on suspend un charme au lourd collier tribal qui mélange de lourdes pierres variées avec des médaillons en argent guilloché, on trouve toute une sélection de bijoux, classiques ou amusants, traditionnels ou plus jeunes, dans laquelle il est possible choisir, en fonction ses goûts et son budget.

L’argent est beaucoup moins onéreux que l’or. Il reste un métal précieux qui s’utilise pour un artisanat raffiné.

Selon la teneur en argent reconnue grâce à une marque, le bijou deviendra plus ou moins pesant, et plus ou moins cher. Même si on choisit de l’argent mélangé, il vaut mieux vérifier l’omission du nickel, pour se protéger des réactions allergiques.

Les méthodes d’orfèvrerie sont multiples.

Les colliers et gourmettes, par exemple, seront des chaînes. L’artisan fera varier l’apparence des maillons, leur taille. Il peut créer une forme torsadée, à plusieurs niveaux, qui devient une oeuvre d’art, ou se se contenter d’une chaine presque basique et discrète, délicate, ayant pour unique objet de mettre en valeur le camée qu’on y accroche.

Le sautoir en argent aura aussi une facture originale, et être décoré au moyen de pierres comme le jade ou le béryl, de cristaux qu’il met en valeur. L’argent peut servir de base au dessin de décors. Comment les réaliser ? Avec de l’émail multicolore, avec des séparations, avec des formes incisées.

Une technique particulière d’ émail et d’argent s’appelle la nielle. Elle remonte à avec Bernard Palissy, et elle consiste à noircir l’argent sur certaines parties de la pièce, pour délimiter une sorte d’ornementation en noir et blanc.

Les motifs se font encore en jouant avec les reliefs, la technique du fil d’argent permet de faire de très jolis bijoux en argent, fins et aériens.

Les bracelets et bagues en argent conviennent à chaque peau, chaque style.

Purs et rigoureux, ils ornent une tenue stricte, la fameuse robe noire de soirée.

Sans prétention, ils se cachent quand on peut difficilement les exhiber, ou quand on a un uniforme.

Unis à d’autres matériaux, à du strass, des faux brillants, des plumes, des perles de bakélite, ils deviennent bijoux fantaisie, et le métal se met au service les nuances les plus folles, des courbures exubérantes, des décors ethniques très fashion.

Adaptables, on peut les porter jour et nuit. La parure bien connue du collier, du jonc et des boucles d’oreilles se transforme avec une ceinture, descend le pied, et s’enrichit avec un bijou de pied. Des tours de cou se transforment en un diadème, des clips s’accrochent sur le bord d’une veste pour devenir une broche particulière.

L’argent est renommé pour son manque d’artifice et symbolise la pureté. Il se marie spécialement bien avec l’ambre, qui l’éclaire subtilement, ou avec le turquin et le lapis-lazuli. Le ton intense de ces deux gemmes éclate avec un sertissage en argent, tout comme la nuance chaude du corail.